Vendredi 1 avril 2011 5 01 /04 /Avr /2011 17:51

CONTES et HISTOIRES pour ENFANTS CD AUDIO no1 - CD AUDIO no 2 et CD AUDIO no 3

CONTES et HISTOIRES pour ENFANTS AUDIO CD

 

Contes et Histoires - CD audio No 1



Une partie des bénéfices sera reversée à l'UNICEF

Contes et Histoires - CD audio No 2

 

Contes et Histoires - CD audio No 3

 
Imaginez...
Vous appuyez sur le bouton de votre lecteur de CD/MP3, et votre enfant de 5 à 12 ans reste sage pendant des heures.
Les histoires racontées sont indispensable pour son développement:
- parce qu'elles nourrissent son imaginaire, ses facultés de visualisation
- parce qu'elle orientent positivement sa pensée dès son plus jeune âge
- parce qu'elles ouvrent son coeur - et le vôtre si vous les écoutez - et libèrent ses émotions.
C'est l'occasion de partager avec lui une expérience, de créer de l'intimité. C'est la possibilité d'inviter d'autres amis à les écouter avec lui et d'en discuter.
Histoires et Contes 
dits par Christian Godefroy 
 

Ce sont l'équivalent de 3 CD audio de plus d'une heure sur MP3, qui contiennent 2 histoires chacun, soit 6 contes ou histoires au total. 


Brioches sans chapeaux (extraits)

Le royaume qui appartenait à ce roi et cette reine s'étendait sur près de la moitié du monde. C'était "le royaume de l'argent".

Le roi et la reine aimaient les enfants. C'est sans doute pour cela que le roi offrait chaque année une petite fille à sa reine. Elle en était ravie. Il y en avait déjà 7, elles se ressemblaient toutes, aussi jolies, aussi gentilles. Et puisqu'elles se ressemblaient tant, joues roses, cheveux blonds bouclés, petites lèvres roses et sourires accueillants, ce n'était pas la peine de faire des différences.

...

Et bien non, tout le monde se trompait. Les princesses ne demandaient jamais rien puisqu'il était entendu qu'elles avaient tout, et quant à faire leur 100 volontés, oh la la, certainement pas !

Le roi et la reine tenaient tant à ce que les princesses fussent élevées comme des princesses, c'est à dire au mieux, qu'ils avaient engagé une gouvernante par princesse. C'était la gouvernante de princesse 1ère qui gouvernait les autres et je vous garantis qu'elle n'était pas tendre. Un mauvais pli sur une robe, une mèche folle dans les boucles, et la gouvernante-chef distribuait les punitions, des « sanctions » comme elle disait.

Les princesses n'avaient même pas le droit de se parler quand elles voulaient ni de se promener bras dessus bras dessous en récréation, comme lorsqu'on a des secrets à se dire.

...

Le roi ne se doutait pas lui du mécontentement de ses filles. Il disait à la reine :

"Chère amie, nous pouvons être satisfaits, les gouvernantes sont bien choisies, et nos enfants parfaitement éduqués."

"Oui, oui, disait la reine, je suis d'accord puisque cela vous plaît."

"On dirait que quelque chose ne vous plaît pas. À quoi pensez-vous ?"

"Laissons faire le temps, disait la reine, c'est très difficile d'être un roi et une reine, mais ce n'est pas commode non plus d'être des princesses."

..

"Je vous prierais madame, d'expliquer cela à nos enfants et de leur demander quelles sacrifices elles auront choisi."

"Comptez sur moi Majesté, je m'y connais en psychologie. Le nécessaire sera fait."

La gouvernante-chef régnait à la fois sur les enfants et sur les autres gouvernantes. Elle était si imbue de son autorité qu'elle devenait plus impérative que le roi lui-même. Les autres gouvernantes obéissaient docilement car elles redoutaient par-dessus tout de perdre leur place, pensez... "une place au palais".

La gouvernante-chef n'était pas belle. Bien sûr, la beauté n'est pas automatiquement distribuée à tout le monde mais, on peut ne pas être belle et rattraper cela par une expression gentille. La gouvernante-chef ne savait pas ce que signifiait ce mot. Elle ne tenait pas à le savoir.

...

Dans la semaine, les princesses avaient droit le matin à des tranches de pains grillés avec du beurre et une tasse de thé au lait ou au citron, tandis que le dimanche, c'était de grands bols de chocolat épais et moelleux. Les grands bols avaient été spécialement achetés par la reine qui savait ses petites filles gourmandes de bons chocolats.

Et, tenez-vous bien, sur la table il y avait non pas du pain grillé mais des pyramides de brioches aux beurres. De ces brioches qui ont un chapeau rond, on ne sait pas pourquoi c'est le chapeau qui est le meilleur. Peut-être parce qu'on le mange en premier, qu'il annonce le reste. Les princesses étaient folles de ces chapeaux. Elles étendaient déjà la main vers les plateaux de brioches, lorsque retentit la voix rapeuse de la gouvernante-chef :

"Altesses, vous avez entendu parler du décret du roi, votre père, il a publié que chaque personne habitant son royaume, et vous êtes parmi les premières, se devaient de faire un sacrifice en vue d'un don pour les enfants qui ont faim de l'autre côté du monde."

...

"Altesses, toutes autant que vous êtes, vous donnerez les chapeaux de vos brioches."

"Ah non, pas ça, pas ça, crièrent les petites filles toutes ensemble. Nous laisserons la moitié des brioches mais pas les chapeaux. Les chapeaux, c'est notre plaisir du dimanche."

...

La maman qui diminue (extraits)

Gaston et Angélique étaient frère et sœur. Gaston avait 10 ans, Angélique 8 ans. Leur père était mort à la guerre et ils vivaient seuls avec leur maman. Pour eux, leur maman c'était tout au monde, ils trouvaient qu'elle était la plus belle, la plus intelligente, la meilleure. Ils avaient peu d'ami et ne tenaient pas à en avoir davantage. Être avec leur maman leur suffisait à tout.

Cette maman idéale s'appelait Nanette. Et souvent, ses enfants l'appelaient ainsi car ce nom lui allait bien. Elle aussi, quand ses enfants étaient là, n'avait besoin de rien ni de personne d'autre.

...

Nanette se levait à 6 heures le matin car les enfants devaient se lever à 7. Elle leur préparait le meilleur petit déjeuner qu'elle put imaginer. Il y avait toujours une surprise qu'on n'attendait pas. Puis elle descendait sortir l'auto pour les amener à l'école.

"Tu sais maman, on pourra peut-être un jour essayer d'y aller à pied à l'école, ça n'est pas si loin."

...

"Ça te plaît de nous abandonner ?"

...

Vous pouvez commander ce CD/MP3 ici:

 

Commander le troisième CD/MP3


Vous pouvez aussi commander directement les 6 histoires ici:

6 histoires audio

 

 Une partie des bénéfices sera reversée à l'UNICEF

Retour à l'accueil

1000 EBOOKS 1TPE

RECHERCHER un LIVRE

 


Les livres du Club Positif
Offre des Livres Gratuit de B
ienvenue!
Ga
gnez 100% de Commissions!   

RECHERCHE DE LIVRES

 

Les livres du Club Positif
Offre des Livres Gratuit de B
ienvenue!
Ga
gnez 100% de Commissions!   

 

PREMIUM de 1TPE

LIVRE GRATUIT

AFFILIATION GRATUITE!

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés